Gaza : deux adolescents palestiniens assassinés par les troupes d’occupation

Photo : Réseaux sociaux
Juillet 2018 - Les troupes israéliennes d’occupation viennent de tuer un tout jeune garçon palestinien qui manifestait à la clôture de Gaza - Photo : Réseaux sociaux
Al-JazeeraHasan Shalabi, 14 ans, et Hamza Shteiwi, 17 ans, ont été tués par balles par les forces israéliennes d’occupation lors des manifestations hebdomadaires dans la bande de Gaza.

Deux jeunes Palestiniens ont été assassinés par les soldats israéliens vendredi lors de la manifestation hebdomadaire près de la clôture israélienne à l’est de la bande de Gaza, a annoncé le ministère palestinien de la Santé de l’enclave assiégée.

Hasan Shalabi, âgé de 14 ans, « a été tué par des tirs nourris de l’armée israélienne d’occupation qui l’ont frappé à la poitrine, à l’est de Khan Younis » dans le sud de la bande de Gaza, alors que des milliers de Palestiniens manifestaient le long de la frontière fortifiée avec Israël pour la 46ème semaine consécutive.

Hamza Shteiwi, âgé de 18 ans, a également été tué après avoir reçu dans la nuque une balle tirée par les forces israéliennes, a ajouté le ministère.

Dix-sept autres Palestiniens ont été gravement blessés dans différents lieux de manifestation le long de la clôture, dont deux journalistes et quatre médecins.

L’agence de presse palestinienne Maan News, a rapporté que les forces israéliennes ont tiré des bombes lacrymogènes sur une ambulance et auraient aspergé les manifestants d’eau traitée chimiquement à l’est de Khan Younis.

Les Palestiniens se rassemblent chaque semaine depuis près d’un an le long de la barrière israélienne, pour des manifestations non-violentes dans le cadre des rassemblements de la Grande Marche du Retour qui ont débuté le 30 mars. Les manifestants demandent également à Israël de mettre fin à son blocus de 12 ans de la bande côtière.

Depuis mars dernier, au moins 248 Palestiniens ont été assassinés par les forces israéliennes d’occupation. La majorité d’entre eux ont été abattus lors des manifestations, mais d’autres ont été touchés par des tirs de chars ou des raids aériens. Plus de 23 000 autres personnes ont été blessées.

Deux soldats des troupes d’occupation ont été tués par la résistance palestinienne au cours de la même période.

8 février 2019 – Al-Jazeera – Traduction : Chronique de Palestine

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.