Le film « Derrière les Fronts » programmé en Belgique et en France

Un film d’Alexandra DOLSUn documentaire sur les conséquences invisibles de la colonisation : l’occupation intime, celle de l’espace mental.

Derrière Les Fronts

Par Jean Louis Vey
(Militant de l’Association France Palestine Solidarité, Fondateur et directeur jusqu’en 2007 du Festival International du
Premier Film d’Annonay)

Derrière les fronts est un film qui plonge le spectateur au cœur de l’oppression et de ses conséquences subies quotidiennement par les palestiniens ; Le film est organisé autour de Samah Jabr, psychothérapeute palestinienne qui nous livre son analyse de la situation d’oppression à travers des interviews, des extraits de conférences et des citations tirées de ses ouvrages.

Alexandra Dols a pris pour guide cette femme admirable dont elle nous brosse un très beau portrait, à travers ses propos, son engagement et des moments de sa vie quotidienne marquée par les difficultés et les humiliations provoquées par la colonisation et les comportements cruels de l’armée d’occupation.

Rarement, dans un film sur la Palestine, on n’avait éprouvé les souffrances et les humiliations causées, par exemple, par le passage d’un check point. Le film nous fait ressentir de l’intérieur la réalité de la colonisation qui n’est pas seulement une prise de possession des terres, mais aussi, une prise de possession des esprits, ainsi que le montre Samah Jabr.

Pour expliquer la situation présente, le film a également l’intelligence de faire de fréquentes références à l’histoire de la Palestine et du conflit israélo-palestinien. Des références indispensables à la compréhension sur lesquelles Alexandra Dols ne s’attarde pas plus qu’il n’est nécessaire, l’objet de son film restant d’analyser et de dénoncer la mécanique de l’oppression engendrée par la colonisation et de montrer la résistance d’un peuple magnifique de courage et de ténacité.

Le film nous fait découvrir plusieurs figures de résistants, le plus souvent des gens simples qui, à l’image de ce boulanger qui a mené une longue grève de la faim lorsqu’il était en détention administrative, résistent parce que c’est juste et parce qu’il n’y a pas d’autres choix. Alexandra Dols nous fait pénétrer à l’intérieur de la dynamique de la résistance, comme elle nous a fait entrer dans la mécanique de l’oppression.

La programmation

À Paris, vendredi 10 mars
Cinéma les 3 Luxembourg – 20h30
67, Rue Monsieur le Prince, 75006 Paris

Réservations conseillées
En présence de la réalisatrice et de notre invitée la psychiatre psychothérapeute palestinienne, Dr Samah Jabr.

Événement Facebook à partager.

NB : Nous aurons des tee-shirts du film à vendre et à remettre à nos contributeurs kisskiss, merci de bien nous annoncer en avance quelle taille vous souhaiter.

À Liège (Belgique), vendredi 10 mars

Centre culturel arabe en Pays de Liège dans le cadre du festival Ciné Palestine de Liège. Le lien.

À Rennes (France- Bretagne!), mercredi 29 mars

Dans le cadre du Festival Ciné: Action, festival du cinéma engagé, en présence de la réalisatrice (sous réserve)

Lire également : DERRIÈRE LES FRONTS – RÉSISTANCES et RÉSILIENCES en PALESTINE

Communiqué par Alexandra DOLS