Participez au TwitterStorm : #MacronLibérezAbdallah

Par Samidoun

Lundi 31 août, rejoignez la campagne pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le combattant communiste arabe libanais pour la Palestine emprisonné dans les prisons françaises depuis plus de 35 ans, en participant à la tempête Twitter : #MacronLibérezAbdallah

La campagne Twitter coïncide avec l’arrivée du président français Macron au Liban ; sa dernière visite a été marquée par ses prétentions néo-coloniales pour un « nouveau pacte politique » au Liban. La France est l’ancienne puissance coloniale au Liban, responsable de la création du système politique sectaire qui persiste encore aujourd’hui.

Lorsque les militants pour la liberté de Georges Abdallah ont interpellé Macron dans les rues de Beyrouth lors de sa précédente visite au Liban après l’explosion du port, il a répondu par une phrase mystérieuse : « Il doit signer ». Abdallah, emprisonné en France depuis 1984, est éligible à la libération depuis 1999. Sa libération a été bloquée par de hauts fonctionnaires français – main dans la main avec des fonctionnaires américains, qui sont ouvertement intervenus dans l’affaire – à plusieurs reprises.

Dans une récente déclaration, la Campagne unifiée pour la libération de Georges Abdallah en Ile-de-France a noté que « s’il y a une signature critique sur ce dossier, c’est celle du ministre de l’Intérieur. Bien qu’il ait été libéré avec succès en 2003 et 2013 par le tribunal qui l’a condamné et qu’il ait confirmé par écrit son accueil favorable au Liban, la libération de Georges Abdallah reste subordonnée à la signature par le ministre d’un arrêté d’expulsion de France. En janvier 2013, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a refusé de la signer ; le 5 novembre 2014, sa nouvelle demande de libération a été déclarée ‘irrecevable’ parce qu’il n’avait pas fait l’objet d’un arrêté d’expulsion auparavant. Alors oui, aujourd’hui, s’il y a une signature à faire, c’est celle du Président de la République ordonnant au ministre de l’Intérieur de signer le document pour que justice soit enfin rendue et que Georges Abdallah soit libéré. Il doit signer ! »

Lors de la nouvelle visite de Macron au Liban, nous devons nous mobiliser largement et rendre la libération de Georges Abdallah plus actuelle et pertinente que jamais. Le Réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun s’associe au Collectif Palestine Vaincra pour inviter tout le monde à se joindre à la campagne le lundi 31 août à 9 heures, heure du Pacifique, 12 heures, heure de l’Est, 18 heures, Europe centrale / Afrique centrale, 19 heures, heure du Liban, sur Twitter.

Si vous disposez d’un compte Twitter, cliquez ici. Si vous ne disposez pas de compte, allez sur twitter.com pour en créer un.

Voir aussi : Collectif Palestine Vaincra et Comité Libérons Georges Abdallah

25 juillet 2020 – Samidoun – Traduction : Chronique de Palestine