Ziyad Al-Nakhalah : « Pas de ligne rouge dans la riposte de la résistance »

Ziyad Al-Nakhalah est le premier responsable du mouvement du Jihad islamique - Photo : via al-Mayadeen

Par Al-Mayadeen

Le responsable du Jihad islamique palestinien, Ziyad Al-Nakhalah, a déclaré à Al Mayadeen que dans la confrontation à venir avec « Tel Aviv », il n’aura pas de ligne rouge.

L’occupation israélienne doit s’attendre à des combats acharnés et sans aucune trêve de la part de la résistance palestinienne, a déclaré vendredi le secrétaire général du Jihad islamique palestinien (JIP), Ziyad Al-Nakhalah, à Al Mayadeen.

« Aujourd’hui est un jour de victoire […] aujourd’hui est un test pour la résistance palestinienne contre cette agression israélienne », a déclaré Al-Nakhalah. « Nous allons de l’avant et nous demandons à Allah d’accorder le succès aux combattants de la liberté. La souffrance tombera sur les Israéliens. »

« Les combattants de la liberté doivent s’unir, et le Jihad islamique palestinien n’a pas de ligne rouge. Il ne s’arrêtera pas, et il n’y aura pas de médiation », a souligné l’éminente figure de la résistance palestinienne.

« Nous sommes au cœur d’un véritable test contre cette agression, et le peuple palestinien doit prouver sa capacité à affronter [l’occupation israélienne] », a-t-il ajouté.

Al-Nakhalah souligne l’unité palestinienne

Al-Nakhalah a souligné que les Brigades Al-Quds, la branche armée du JIP, s’uniront aux autres factions de la résistance palestinienne pour faire face à l’agression de l’occupation israélienne.

« Je dis à tous les combattants de la liberté en Palestine que nous devons tous nous battre comme un seul », a-t-il dit, soulignant que l’occupation israélienne, la partie qui a lancé l’agression, doit être tenue pour pleinement responsable.

« Il n’y a pas de ligne rouge dans cette bataille, et je le déclare devant tout le peuple palestinien. Tel-Aviv portera le poids des roquettes de la résistance palestinienne. »

« A tous les combattants des Brigades Al-Qods : nous ne reculerons ni n’hésiterons. Il s’agit d’un ordre militaire pour que nos forces agissent selon un plan établi », a-t-il déclaré.

la nature criminelle et agressive de l’occupation israélienne naturellement agressive

L’occupation israélienne lance cette agression alors que l’Égypte sert de médiateur entre la Palestine et « Israël », a souligné Al-Nakhalah, rappelant que la résistance ripostera farouchement à l’agression de « Tel-Aviv ». «Il y aura une confrontation dans laquelle notre peuple sortira vainqueur. »

« L’occupation israélienne est naturellement agressive, et nous riposterons férocement à cette agression », a-t-il déclaré aux médiateurs égyptiens.

« La confrontation a commencé, et il est trop tôt pour parler de médiation après la perte de nos martyrs palestiniens », a-t-il souligné. « Nous nous attendons à ce que des martyrs tombent et que des maisons soient détruites. C’est une guerre qui nous a été imposée et nous riposterons jusqu’au bout. »

La confrontation jusqu’à la liberté

Le Jihad islamique palestinien, a déclaré le chef du JIP, imposera une équation de dissuasion avec l’occupation israélienne. « Nous sommes prêts à affronter [l’occupant] et à continuer [notre combat] jusqu’à ce que cela soit concrétisé.”

Cependant, Al-Nakhalah a déclaré qu’il « ne parlait pas de stratégie pour le moment. Nous sommes au milieu d’une bataille et nous continuerons à nous battre jusqu’à ce que notre peuple soit libre ».

« ‘Israël’ veut faire croire que la bataille est contre le Jihad islamique palestinien, mais c’est une confrontation ouverte contre tout le peuple palestinien », a-t-il dit.

« Aujourd’hui est historique ; soit nous nous affrontons unis [à l’occupant], soit nous payons le prix séparément », a ajouté Al-Nakhalah. « Ce dont nous avons besoin, c’est d’unité et de solidarité contre l’agression. »

L’Autorité palestinienne connaît ses devoirs

La Cisjordanie occupée et la bande de Gaza sont unies, a-t-il dit. « Le peuple palestinien en Cisjordanie occupée trouvera les moyens de se battre. Tout notre peuple mène le même combat. »

« L’Autorité palestinienne connaît ses devoirs, et je demande à tous les combattants de la liberté palestiniens, en particulier ceux du Fatah, d’accomplir leur devoir. »

« Nous sommes au début de la confrontation, et si Dieu le veut, nous en assumerons ensemble la responsabilité. Le moment est décisif. Nous devons nous battre et être inébranlables sur le champ de bataille », a souligné Al-Nakhalah.

« Nous sommes au milieu des premières heures d’une bataille ouverte, et nous ne pouvons pas actuellement discuter des motivations de nos alliés », a-t-il déclaré.

Toutes les villes israéliennes seront frappées

« Selon notre accord, tous les combattants de la liberté rempliront leurs rôles et nous frapperons toutes les villes de l’occupation israélienne. Ce qui se passe est une extension de la bataille de Seif Al-Qods, et si Dieu le veut, nous gagnerons ce que nous n’avons pas accompli à Seif Al-Qods. C’est une bataille existentielle », a-t-il souligné.

« Les pressions exercées sur le peuple palestinien ne sont pas nouvelles, et la résistance assumera ses devoirs et fera tout ce qu’elle peut contre l’agression », a déclaré Al-Nakhalah.

« La Palestine, Al-Aqsa et notre peuple méritent des sacrifices. La Palestine est notre terre et nous défendrons nos droits. Les forces de résistance ne seront pas brisées », a conclu Al-Nakhalah.

La résistance palestinienne riposte et lance des roquettes sur les terres occupées

Les factions de la résistance palestinienne ont commencé à répondre à l’agression de l’occupation israélienne sur la bande de Gaza en lançant des salves de roquettes vers les territoires palestiniens occupés.

Tirs de roquettes de la résistance palestinienne – Photo : via al-Mayadeen

« La résistance palestinienne tire des salves de missiles vers les territoires occupés », a rapporté le correspondant d’Al Mayadeen. « Les sirènes retentissent dans les colonies de l’enveloppe de Gaza, Yibna, la côte sud de Tel-Aviv, Rishon LeZion et Bat Yam. »

La résistance palestinienne « a lancé une roquette à longue portée depuis le nord de la bande de Gaza vers les territoires occupés », a ajouté notre correspondant.

« De lourdes salves de roquettes se dirigent vers les régions au sud de Tel-Aviv », ont rapporté les médias israéliens.
fait savoir le correspondant d’Al Mayadeen.

Les médias israéliens ont ensuite rapporté que l’occupation israélienne avait fait retentir les sirènes d’alerte dans la colonie de « Netivot ».

Le lancement de roquettes vers l’occupation israélienne est venu en représailles après que le correspondant d’Al Mayadeen ait rapporté que des explosions avaient été entendues dans la bande de Gaza, en Palestine occupée. Le bombardement a ciblé la Tour Palestine au centre de la ville de Gaza.

Les Brigades Al-Quds, la branche armée du JIP, ont annoncé le martyre de Taiseer Al-Jaabari, un commandant militaire dans le nord de la bande de Gaza.

Peu de temps après, toutes les organisations de la résistance palestinienne ont publié des déclarations condamnant l’agression de l’occupation israélienne et son assassinat de personnalités et de dirigeants de la résistance, ainsi que la consolidation de l’unité de la résistance contre les agresseurs.

5 août 2022 – Al-Mayadeen – Traduction : Chronique de Palestine

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.