Une vidéo de combattants de la résistance palestinienne en Cisjordanie inquiète Israël

Une image tirée d'une vidéo publiée par les Brigades Izz ad-Din al-Qassam du Hamas le 3 septembre montre des combattants s'entraînant à Jenine, en Cisjordanie - Photo : mouvement Hamas

Par Ahmad Melhem

Le mouvement Hamas [résistance islamique] a publié une vidéo de l’entraînement de ses combattants à Jénine, ce qui a été interprété comme l’annonce de prochaines opérations en Cisjordanie.

RAMALLAH, Cisjordanie – Les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont publié, le 3 septembre, une vidéo où l’on voit des combattants effectuer des exercices militaires à Jénine.

La vidéo, qui a été largement diffusée sur les médias locaux et les sites de réseaux sociaux, montre un groupe de combattants d’al-Qassam en train de s’entraîner avec des armes légères.

Comme il est extrêmement rare que les Brigades al-Qassam se mettent en scène avec leurs foulards et leurs bannières en Cisjordanie, l’Autorité palestinienne [AP] et ses services de sécurité ont sonné l’alarme et mené une campagne de kidnappings à Jénine.

Le journaliste israélien Ehud Hamo a déclaré sur la chaîne israélienne Channel 12 le 5 septembre que la vidéo, réalisée non loin de la ville israélienne d’Afula, a suscité l’inquiétude des autorités de sécurité israéliennes. Il a évoqué la possibilité que ces combattants mènent des opérations armées dans Afula, une ville qui a subi de telles attaques pendant la seconde Intifada.


Pour voir la vidéo, cliquer sur l’image

« Cette vidéo est exceptionnelle, car elle montre des scènes et des images que nous n’avons pas vues depuis des années en Cisjordanie. Elle reflète toutefois la situation récente, à savoir que de plus en plus de jeunes Palestiniens mènent des opérations armées à un rythme sans précédent. L’establishment sécuritaire craint que l’escalade dans ces zones ne se termine par une véritable explosion », a ajouté M. Hamo.

« L’armée israélienne et l’AP augmentent la pression sur le camp [de Jénine] pour trouver et arrêter des membres du Hamas », a-t-il dit, ajoutant : « L’AP est embarrassée par cette vidéo. »

Mustafa al-Sawaf, un écrivain politique basé à Gaza et proche du Hamas, a déclaré à Al-Monitor : « La sortie de cette vidéo à ce moment et en ce lieu indique que les Brigades al-Qassam ont presque terminé leurs préparatifs et vont bientôt lancer des activités militaires armées dans les zones environnantes. »

Il a ajouté : « Cette vidéo montre également aux Palestiniens que la résistance armée est toujours active. »

Il y a eu une recrudescence des fusillades ciblant des soldats et des colons israéliens en Cisjordanie et les confrontations armées deviennent presque quotidiennes dans les villes palestiniennes.

Plus récemment, le 4 septembre, un groupe de Palestiniens a tiré sur un bus transportant des soldats israéliens dans la région de la vallée du Jourdain, blessant sept d’entre eux.

Le même jour, un poste de contrôle militaire israélien près de Ramallah a été la cible d’une attaque en voiture qui a blessé quatre soldats israéliens. Israël a accusé le Hamas et le Jihad islamique d’être à l’origine de cette escalade.

Le site d’information hébreu Walla a rapporté le 1er septembre que le Hamas coopère étroitement avec le mouvement du Jihad islamique en Cisjordanie pour mener des opérations contre des cibles israéliennes.

Walla cite les services de sécurité israéliens qui affirment que les dirigeants du Hamas aident à transférer des fonds et à recruter des combattants de la résistance en Cisjordanie. Et la campagne d’arrestations israélienne contre les membres du Hamas en Cisjordanie, incite le mouvement à coopérer avec le Jihad islamique à Jénine, Naplouse et dans les villages voisins.

Parallèlement, le Hamas appelle à l’escalade de la résistance armée contre l’armée israélienne et les colons en Cisjordanie et fait l’éloge des opérations qui prennent pour cible des soldats ou des colons israéliens.

Selon les services de renseignement israéliens, le Hamas apporte sa contribution en finançant et en fournissant des capacités militaires à diverses factions de la résistance.

La vidéo a suscité des inquiétudes en Israël et dans l’Autorité palestinienne sur la réactivation par le Hamas de cellules de militants en Cisjordanie.

En novembre 2021, des dizaines de membres d’Al-Qassam ont assisté, en armes, aux funérailles du chef du Hamas Wasfi Qabha à Jénine, suscitant la colère de l’AP. Le gouverneur Akram Rajoub a décrit la scène comme un « développement sérieux » et l’AP a répondu à l’incident des funérailles en opérant des changements dans la direction de la sécurité à Jénine.

Les services de sécurité israéliens estiment que le Hamas cherche à enflammer la Cisjordanie.

Le Hamas s’efforce au contraire de maintenir la paix dans la bande de Gaza, mais de nombreux dirigeants des Brigades al-Qassam sont d’anciens prisonniers qui ont été déportés à Gaza à leur libération et qui utilisent leurs relations pour mener des opérations en Cisjordanie.

Israël pense également que le Hamas bénéficie de l’arrivée d’une nouvelle génération de jeunes qui veulent combattre l’occupation israélienne.

L’auteur et analyste politique palestinien Nihad Abu Ghosh a déclaré à Al-Monitor qu’Israël a renforcé ses opérations répressives à Jénine de peur que la violence ne s’étende à d’autres régions de Cisjordanie, car les militants armés de Jénine sont une source d’inspiration pour les d’autres jeunes.

Il a ajouté : « Je pense que ce qui distingue Jénine, son camp et les villages environnants, c’est l’unité nationale entre les factions et les groupes armés. Cependant, toutes les opérations sont menées individuellement et ne sont pas dirigées par une organisation, même si certains des auteurs peuvent appartenir à une faction ou une autre. »

« C’est ce qui inquiète Israël car, de ce fait, il est incapable d’anticiper les opérations », a-t-il noté.

13 septembre 2023 – Al-Monitor – Traduction : Chronique de Palestine – Dominique Muselet

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.