Je suis assez vieux pour …

Photo : Archives
Mazin Qumsiyeh - Photo : Archives

Par Mazin Qumsiyeh

Je suis assez vieux pour avoir pu voir la Palestine se faire lentement étrangler au cours des quelques dernières décennies, et nous les autochtones dont la lignée remonte ici à des milliers d’années être expulsés ou entassés dans des cantons/prisons à ciel ouvert comme Gaza ou Bethléem.

Assez vieux pour avoir fait des recherches sur des évènements survenus même avant ma naissance et écrits des livres sur ce sujet (comme Sykes-Picot, Balfour-Cambon, Gawler, Herzl et bien d’autres).

Je suis assez vieux pour avoir été personnellement le témoin de la corruption et de la trahison des dirigeants arabes.

Je suis assez vieux pour pouvoir témoigner du racisme endémique de la part de juifs européens blancs qui pensent avoir le droit de voler notre terre parce qu’ils appartiennent au « peuple » juif (en fait le judaïsme comme le christianisme est la religion de nombreuses personnes d’origines diverses).

Je suis assez vieux pour avoir œuvré pour la paix et la justice avec des centaines de juifs honorables et des dizaines de milliers de musulmans, chrétiens, hindous, athées, etc. honorables.

Je suis assez vieux pour que le choix des dates pour la signature d’actes de trahison comme celle d’hier à la Maison blanche (maintenant le nom lui va bien car il souligne le pouvoir blanc) me permette immédiatement de faire le rapprochement pourquoi le 15 septembre (juste entre la commémoration des massacres de Sabra et Chatila et la signature des Accords traîtres d’Oslo.)

Je suis assez vieux pour me remémorer une bonne vie aux États-Unis (en dépit du racisme et de la discrimination qui y sévissent là aussi) et la façon dont j’ai renoncé à tout cela pour revenir en Palestine sous la coupe des sionistes. D’un territoire occupé par Israël à un autre puis retour !

Je suis assez vieux pour supporter en patience les choses que je ne peux pas changer, et de courage pour changer celles que je peux changer (à savoir par le biais de notre travail en agriculture et sur l’environnement et en influençant les jeunes notamment), et la sagesse de pouvoir faire la différence.

Ma mère de 88 ans (dont l’acte de naissance en PALESTINE précède celui de cet état juif) me dit que le monde va continuer de changer en bien et en mal (oui elle se souvient de son amie Haya Balbisi qui fut massacrée à Deir Yassin par les sionistes qui sont devenus « dirigeants »). Son visage ridé et calme souligne pour moi que la paix n’est pas une destination … la paix est la voie.

Je suis heureux que ma famille, moi-même et des millions d’autres personnes de plusieurs générations demeurent fidèles à notre conscience et se soucient de leurs semblables, résistent à la tyrannie et à l’injustice, et ne rejoignent pas les rangs des dictateurs et « négociateurs » hypocrites de notre monde. Voir tant de bonnes personnes faire ce qui est juste est en soi une merveilleuse victoire.

Il demeure important de mener la réflexion. Est-il acceptable que 7,5 millions de Palestiniens demeurent des réfugiés alors que des dictateurs sont soutenus et des criminels de guerre qualifiés d’artisans de la « paix » ? Pourquoi plus de la moitié des Américains pensent que Trump est un mythomane mais ne contestent pas ses mensonges sur l’état d’apartheid qu’est Israël ?

Mensonges comme promouvoir la paix entre des pays (qui n’ont jamais été en guerre et ont TOUJOURS été dans le même camp combattant le droit des peuples à l’autodétermination en Palestine, au Yémen, en Syrie, en Égypte et bien d’autres pays).

Mensonges comme prétendre qu’Israël veut la paix quand les élites sionistes tirent de l’occupation coloniale des profits de l’ordre de 15 milliards de dollars annuels. ( cf. les livres et écrits de Shir Hever sur l’économie de l’occupation).

Mensonges comme dire que les Palestiniens ne veulent pas faire de compromis ou accepter des gestes de paix quand nos dirigeants ont accepté l’existence d’Israël sur 78% de la Palestine et étaient disposés à se contenter d’un état croupion démilitarisé sur 22% de la terre. (et pourquoi le droit international et les innombrables résolutions de l’ONU sont-ils considérés non pertinents ?)

Mensonges comme prétendre que « l’état juif » est démocratique alors qu’en réalité des dizaines de lois sont discriminatoires à l’égard des non-juifs même à l’intérieur de la ligne verte et qu’il y a des centaines d’autres lois racistes discriminatoires contre nous les Palestiniens vivant dans les zones occupées au-delà de la ligne verte.

Mensonges comme affirmer que les États-Unis donnaient plein d’argent pour les Palestiniens qui en retour leur manquaient de respect (les financements états-uniens à travers le monde ont pour objectif de promouvoir les intérêts du gouvernement états-unien y compris dans ce cas aider Israël à contrôler les zones occupées).

Mensonges comme assimiler la résistance au colonialisme à du « terrorisme » ou de « l’antisémitisme » (ou pour les juifs à de la ‘haine de soi » !!) et lister comme terroristes tous les groupes qui combattent pour l’autodétermination et la liberté dans le monde arabe et au-delà. Ou se livrer à une guerre économique contre des pays comme le Venezuela et l’Iran pour leur soutien au droit à l‘autodétermination.

La seule vérité que Trump ait prononcée l’a été lors d’une déclaration improvisée (une erreur de jugement de sa part) quand il a déclaré que les États-Unis étaient au Moyen-Orient non pas pour le pétrole mais pour aider Israël (ce commentaire a été totalement ignoré par CNN, Fox News, etc. sous contrôle sioniste) ! C’est en effet la raison pour laquelle le gouvernement états-unien lui a donné des centaines de milliards, la raison pour laquelle la plupart des efforts du département d’état sont consacrés à promouvoir l’hégémonie politique et économique sioniste partout dans le monde (par ex faire chanter le Soudan en lui disant qu’il ne serait retiré de la liste des états qui « parrainent » le terrorisme que s’il normalise ses relations avec Israël).

Pourquoi l’argent des contribuables est-il détourné au bénéfice d’un état qui a délibérément attaqué un navire états-unien dans les eaux internationales (voir ici. ).

Il est surréaliste de regarder le partisan sioniste juif Wolf Blitzer interviewer le partisan sioniste juif Jared Kushner.

Il est surréaliste de voir les médias états-uniens ignorer les manifestations devant la Maison Blanche lors de la « célébration » prématurée de la victoire sur les Palestiniens (de nombreux manifestants étaient des juifs orthodoxes antisionistes).

Il est surréaliste de voir des coureurs de jupons alcooliques de Bahreïn et des EAU sourire narquoisement comme des crétins tandis que Netanyahu et Trump disent ouvertement que les musulmans peuvent se rendre à Jérusalem (sous l’occupation illégale d’Israël à perpétuité) alors qu’ils savent que des millions de Palestiniens musulmans et chrétiens de souche n’ont pas accès à leurs lieux saints à Jérusalem.

Surréaliste que Netanyahu dise ouvertement que le pouvoir d’Israël a une telle portée qu’il l’a amené là où il en est et lui apportera encore bien davantage. Combien de pays arabes seront maintenant pillés et appauvris au-delà des EAU et Bahreïn ? (Selon Trump 5 ou 6 de plus bientôt). Et est-ce que le sort de ces nouvelles marionnettes humaines sera différent de celui de ceux qui les ont précédés au service d’Israël (tués, morts, vivant maintenant dans la honte au Liban ou ailleurs, oubliés) ?

Cette situation surréaliste avait été prévue par un grand nombre d’entre nous qui avons écrit et instruit sur ces questions pendant des décennies. Il n’est pas satisfaisant et même plutôt triste que nous ayons prédit ces scènes des décennies plus tôt (comme lorsque les soi-disant « Accords d’Oslo » furent signés permettant à l’OLP de reconnaître Israël mais que Israël n’a pas reconnu la Palestine). Et bien maintenant les lignes sont tracées.

Alors, je repose la question : Est-il acceptable que 7,5 millions de Palestiniens demeurent des réfugiés alors que des dictateurs sont soutenus et que des criminels de guerre sont qualifiés d’artisans de la « paix » ? Pourquoi ne pouvons nous obtenir que l’ensemble des 6 millions de juifs qui vivent ici plus les 13 millions de Palestiniens votent sur la forme de gouvernance qu’ils veulent ?

Vous pouvez rejoindre le camp des dictateurs assassins et criminels de guerre (les monarques du Golfe + Netanyahou +Trump) qui font la guerre à l’humanité, à l’autodétermination et à la justice, ou vous pouvez suivre l’autre voie en OEUVRANT en faveur de l’humanité, de l’autodétermination et de la justice.

Nous devons être solidaires des peuples opprimés d’Arabie Saoudite, de Bahreïn, des EAU de l’Égypte, de Palestine et d’ailleurs. Des millions de persones sont avec nous contre ces tyrans. L’Histoire jugera. L’arc de l’univers moral est peut-être long mais il s’incline vers la justice. La Luta Continua.

* Le professeur Mazin Qumsiyeh enseigne et fait de la recherche à l’université de Bethléem (BU) et dirige le laboratoire de cytogénétique de la BU ainsi que le Musée d’histoire naturelle de Palestine et l’Institut de biodiversité et de durabilité en Palestine occupée. Il a également enseigné aux universités de Birzeit et d’Al-Quds. Il est l’auteur de « Sharing the Land of Canaan » : Human rights and the Israeli/Palestinian Struggle », “Popular Resistance in Palestine: A history of Hope and Empowerment”, « Mammals of the Holy Land », and « The Bats of Egypt. » Il a siégé au conseil d’administration du Centre palestinien pour le rapprochement entre les peuples à Beit Sahour et à celui de la Société culturelle et théâtrale Al-Rowwad au camp de réfugiés d’Aida.

16 septembre 2020 – Chronique de Palestine – MJB