« Déluge d’Al-Aqsa » Jour 174 : les Israéliens se vantent d’avoir assassiné 200 personnes à l’hôpital al-Shifa

Le 18 novembre 2023, un convoi d'évacuation de Médecins Sans Frontières (MSF) a essuyé des tirs dans la ville de Gaza, ce qui a immédiatement semblé être une attaque délibérée contre des véhicules MSF clairement identifiés. Deux personnes ont été tuées, toutes deux membres de la famille d'employés de MSF, dont un volontaire qui soutenait les équipes médicales de MSF à l'hôpital Al-Shifa.Deux semaines plus tard, après avoir recueilli les témoignages du personnel de MSF présent dans le convoi ce jour-là, tous les éléments indiquent la responsabilité de l'armée israélienne dans cette attaque - Photo : MSF

Par Qassam Muaddi

L’armée israélienne a annoncé avoir assassiné 200 Palestiniens à l’hôpital al-Shifa et dans ses environs depuis le début de son deuxième raid sur l’hôpital il y a 11 jours. Pendant ce temps, les médias israéliens affirment que l’armée se prépare à l’invasion de Rafah.

  • 32 552+ Palestiniens assassinés dans Gaza (*) par les troupes d’occupation
  • 74 980 Palestiniens blessés dans Gaza suite aux tirs et bombardements israéliens.
  • 450+ Palestiniens assassinés en Cisjordanie et à Jérusalem (**) depuis le 7 octobre

(*) Le ministère de la santé de Gaza a confirmé ce chiffre sur la chaîne Telegram. Certains groupes de défense des droits de l’homme estiment le nombre de morts bien plus élevé si l’on tient compte des personnes présumées mortes.

(**) Le nombre de morts en Cisjordanie et à Jérusalem n’est pas mis à jour régulièrement. Il s’agit du dernier nombre communiqué par le ministère de la santé de l’Autorité palestinienne à la date du 27 mars.

Principaux développements

  • 62 Palestiniens ont été tués et 91 blessés dans 6 massacres commis par les forces israéliennes dans la bande de Gaza, selon le ministère palestinien de la santé.
  • L’armée israélienne a annoncé dans un communiqué qu’elle avait abattu 200 Palestiniens à l’hôpital al-Shifa et dans ses environs depuis son deuxième raid sur l’hôpital il y a 11 jours.
  • UNICEF : Depuis le 7 octobre, Israël a pris directement pour cible 212 écoles dans la bande de Gaza, dont 53 ont été complètement détruites.
  • Les médias d’État israéliens déclarent qu’Israël se prépare à l’invasion de Rafah, alors que Netanyahu reporte la visite de la délégation israélienne à Washington pour discuter de l’opération Rafah.
  • Liban : des frappes israéliennes tuent neuf Libanais à Naqoura et Teirhaifa dans le sud du Liban. Le Hezbollah annonce que ses combattants ont attaqué une position militaire israélienne et deux colonies israéliennes de l’autre côté de la frontière.
  • Un enfant palestinien est déclaré mort de faim à l’hôpital Kamal Odwan, dans le sud de la bande de Gaza, ce qui porte à 30 le nombre d’enfants morts de faim dans la bande de Gaza.
  • Cisjordanie : Trois colons israéliens sont blessés lors d’une fusillade dans la vallée du Jourdain. Les forces israéliennes ferment les entrées de Jéricho et le pont Allenby vers la Jordanie, seul point de passage disponible pour les Palestiniens de Cisjordanie.
  • Cisjordanie : un Palestinien de 19 ans est mort à Jénine des suites de blessures causées par une frappe aérienne israélienne sur le camp de réfugiés de Jénine plus tôt dans la journée de mercredi. Les forces israéliennes d’occupation ont également effectué des raids à Hébron, Naplouse et dans les zones suburbaines de l’est de Jérusalem, kidnappant 25 Palestiniens au cours de la nuit. Le nombre de Palestiniens emprisonnés depuis le 7 octobre s’élève à 7845.

L’assaut israélien sur Gaza a fait 62 morts et 91 blessés au cours des dernières 24 heures

Le ministère palestinien de la santé a annoncé dans un communiqué tôt ce jeudi que les forces israéliennes ont tué au moins 62 Palestiniens et en ont blessé 91 au cours des dernières 24 heures. Le ministère a précisé que les forces israéliennes d’occupation ont commis six massacres dans la bande de Gaza dans le même temps.

Dans la ville de Gaza, les bombardements israéliens ont visé deux maisons familiales à proximité de l’hôpital al-Shifa, tuant 28 Palestiniens. Dans le quartier de Shujaiyah, à l’est de Gaza, les bombardements israéliens ont tué trois Palestiniens.

Dans le quartier d’al-Zaitoun, dans la ville de Gaza, des frappes israéliennes sur des volontaires chargés de la distribution de l’aide ont tué quatre Palestiniens, tandis que huit chauffeurs de camions d’aide ont été tués par des bombardements israéliens alors qu’ils tentaient d’atteindre le nord de la bande de Gaza.

Dans le centre de la bande de Gaza, des bombardements israéliens ont tué cinq Palestiniens dans le camp de réfugiés de Nuseirat et deux autres dans le camp de réfugiés voisin d’al-Maghazi. D’autres frappes israéliennes ont tué une femme et sa fille dans la ville d’al-Zawaideh.

Dans le sud de la bande de Gaza, les bombardements israéliens ont tué 15 Palestiniens lors de deux frappes aériennes sur Rafah, tandis que quatre mères palestiniennes ont été tuées lors d’une frappe sur une serre près d’un campement de familles déplacées.

L’armée israélienne se vante d’avoir assassiné 200 Palestiniens à l’intérieur et aux alentours de l’hôpital al-Shifa

L’armée israélienne d’occupation a annoncé dans un communiqué que ses troupes avaient assassiné 200 Palestiniens à l’hôpital al-Shifa et dans ses environs depuis le début de son deuxième raid sur al-Shifa il y a 11 jours.

L’armée d’occupation a déclaré que les Palestiniens tués étaient des « terroristes », ajoutant qu’elle continue à combattre les factions de la résistance palestinienne dans la zone d’al-Shifa.

La dernière victime des tirs israéliens est le journaliste palestinien Mohammad Abu Skheil, reporter pour la radio locale « Sawt al-Quds », qui a été déclaré mort après avoir été abattu par des soldats israéliens dans les environs d’al-Shifa.

La mort d’Abu Skheil porte à 197 le nombre de journalistes assassinés par les forces israéliennes à Gaza depuis le 7 octobre.

Pendant ce temps, les groupes de résistance palestiniens ont annoncé qu’ils continuaient à combattre les forces israéliennes dans les environs d’al-Shifa. Mercredi, Saraya al-Quds, la branche armée du Jihad islamique palestinien, a diffusé des images de combattants ciblant des troupes blindées israéliennes avec des projectiles anti-blindage, indiquant qu’elles avaient été prises dans les environs d’al-Shifa.

Les forces israéliennes ont effectué un raid sur al-Shifa en novembre et ont évacué de force le personnel médical, les patients et les familles qui s’étaient réfugiés dans le plus grand complexe hospitalier du territoire palestinien.

Les Palestiniens sont retournés à al-Shifa en février après un bref retrait israélien. Les forces israéliennes ont de nouveau effectué un raid sur al-Shifa il y a 11 jours.

UNICEF : Israël a bombardé 212 écoles dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre

Environ 80 % des écoles de la bande de Gaza ont été endommagées à un degré ou à un autre depuis le début de la guerre d’Israël contre la bande de Gaza en octobre, selon un rapport de l’UNICEF.

Le rapport indique que 212 écoles ont été « directement touchées » par les frappes israéliennes, dont 53 ont été « complètement détruites », selon l’imagerie satellite.

Gaza – Dans la crainte d’un bombardement israélien sur une école des Nations Unies servant de refuge – Photo : Samar Abu Elouf

Selon l’UNICEF, la majorité des dommages subis par les écoles sont concentrés dans le nord de Gaza, où 82 % des écoles ont été endommagées ou détruites.

Le rapport souligne également que 107 des écoles endommagées ou détruites sont gérées par l’UNRWA.

Le rapport indique également que 320 écoles ont été utilisées comme abris par des familles palestiniennes déplacées par la guerre, dont 188 ont été touchées par des frappes israéliennes.

Mardi, le ministère palestinien de l’éducation a déclaré dans un rapport qu’au moins 5800 étudiants palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis le début de la guerre en octobre.

Trois Palestiniens assassinés à Jénine, 20 arrestations en Cisjordanie

Un Palestinien de 19 ans a été déclaré mort jeudi après avoir succombé à ses blessures causées par une frappe aérienne israélienne sur le camp de réfugiés de Jénine mercredi.

La victime a été identifiée par le ministère palestinien de la santé comme étant Walid Al-Asta, originaire de Jénine. La frappe avait déjà tué trois Palestiniens.

Jeudi matin également, trois colons israéliens ont été blessés lors d’une attaque contre un bus israélien au nord de Jéricho, dans la vallée du Jourdain occupée.

À la suite de cette attaque, l’armée israélienne a imposé un bouclage de la ville de Jéricho et a fermé le pont Allenby, le seul poste frontière accessible aux Palestiniens en Cisjordanie.

Les forces israéliennes ont également renforcé le contrôle des points de passage dans la vallée du Jourdain, inspectant les documents d’identité des Palestiniens.

Jeudi matin, le Club des prisonniers palestiniens a déclaré dans un communiqué que les forces israéliennes avaient kidnappé 25 Palestiniens en Cisjordanie au cours de la nuit.

Les arrestations ont accompagné les raids militaires israéliens à Hébron, Naplouse, Shu’fat et Qalandia dans la zone nord de Jérusalem, et à Tubas dans le nord-est de la Cisjordanie.

Le nombre de Palestiniens enlevés par les forces israéliennes depuis le 7 octobre s’élève à 7845. Actuellement, Israël détient plus de 9100 Palestiniens dans ses geôles, dont 50 femmes, 200 mineurs et plus de 3500 détenus administratifs qui ne font l’objet d’aucune accusation.

28 mars 2024 – Mondoweiss – Traduction : Chronique de Palestine

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.