Israel : La Knesset donne au Premier ministre le pouvoir de déclarer la guerre avec le soutien d’un seul vote

Image : Creative Common
Netanyahou - Image : Creative Common
al-JazeeraLe Parlement israélien a voté en faveur de l’octroi au Premier ministre israélien du pouvoir de déclarer la guerre, uniquement avec l’approbation du ministre de la Défense.

Le vote de lundi a amendé une loi qui exigeait auparavant que l’ensemble du cabinet vote sur une telle décision, transférant cette autorité au Premier ministre Benjamin Netanyahu et à Avigdor Lieberman, son chef de la défense.

La Knesset a approuvé l’amendement par 62 voix contre 41, permettant à Netanyahu et Lieberman de déclarer la guerre dans des « situations extrêmes ».

Le changement a été introduit par Netanyahu peu de temps avant sa présentation théâtrale dans laquelle il prétendait présenter la preuve que l’Iran avait secrètement poursuivi un programme nucléaire.

Selon le journal israélien Haaretz, la Commission des affaires étrangères et de la défense et la Commission de la Constitution, du droit et de la justice ont d’abord voté contre la proposition, mais celle-ci a ensuite été approuvée par la Knesset en deuxième et troisième lecture.

Bien que Netanyahu nécessiterait actuellement l’approbation de Lieberman, il n’est pas rare que des premiers ministres israéliens soient nommés ministres de la défense pendant leur mandat.

David Ben-Gurion, Menachem Begin, Yitzhak Rabin, Ehud Barak et Shimon Peres ont tous été ministres de la Défense pendant leur mandat de premier ministre.

Tensions régionales croissantes

Le discours de Netanyahu lundi s’inscrit dans un contexte d’efforts soutenus des Etats-Unis et de leurs alliés au Moyen-Orient pour annuler, ou du moins renégocier, le pacte nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et les Etats-Unis, la France, la Russie, l’Allemagne, la Chine, le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Il a affirmé que l’Iran, après avoir signé l’accord nucléaire, a intensifié ses efforts pour cacher les dossiers relatifs à son programme nucléaire.

La télévision d’Etat iranienne a qualifié de propagande les accusations de Netanyahu.

Netanyahu est l’un des principaux détracteurs de l’accord sur le nucléaire, affirmant qu’il ne peut empêcher l’Iran de se doter d’une capacité militaire nucléaire.

Il s’est également félicité des promesses du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord avec l’Iran s’il n’est pas modifié.

Trump a loué la présentation de Netanyahu comme étant « bonne », disant que celle-ci et d’autres événements récents montrent qu’il a « 100% raison » sur l’Iran.

1 mai 2018- aljazeera.com – Traduction: Chronique de Palestine – MJB