Israël assassine 2 Palestiniens après que des colons ont pris d’assaut le Tombeau de Youssouf

Photo : Shadi Jarar’ah
Les familles et proches pleurent un des deux jeunes hommes assassinés par les forces israéliennes à Naplouse dans la nuit de mardi à mercredi - Photo : Shadi Jarar’ah
Middle East MonitorDeux Palestiniens ont été assassinés après que des centaines de colons israéliens ont pris d’assaut le tombeau de Youssouf près de Naplouse, en Cisjordanie occupée.

Les deux hommes ont été identifiés comme étant Ra’ed Hamdan, 21 ans, et Ziyad Nuri, 20 ans, de Naplouse, ville en Cisjordanie.

Ils ont été abattus tôt ce matin par l’armée israélienne d’occupation près du carrefour d’Al-Ghawi, à l’est de la ville, après que des soldats aient ouvert le feu sur leur voiture. Selon al-Quds News Network, l’armée israélienne a alors « délibérément écrasé » la voiture avec un bulldozer.

Selon l’agence de presse Wafa, les soldats israéliens ont également ouvert le feu sur une ambulance palestinienne qui tentait de porter secours aux deux hommes, « empêchant les médecins de leur fournir des soins médicaux urgents ». Hamdan et Nuri ont été déclarés morts peu après.

Par la suite, Israël a retenu les corps des deux hommes, avant finalement de les remettre à leur famille. Une grève générale de deuil a été déclarée dans toute la ville.

Les meurtres ont eu lieu après que des soldats israéliens eurent escorté des centaines de colons juifs jusqu’à la prétendue « tombe de Joseph », site historique situé au cœur de la ville de Naplouse. En dépit du fait que, dans le cadre des accords d’Oslo, l’Autorité palestinienne (AP) avait obtenu le contrôle total de la zone A – qui comprend Naplouse et d’autres grandes villes comme Ramallah et Bethléem – l’armée israélienne protège régulièrement les colons violents et totalement illégaux qui cherchent à accéder à ce site.

L’AP a condamné le meurtre des jeunes hommes par Israël, le porte-parole du gouvernement, Yousef Al-Mahmoud, affirmant qu’Israël aggrave délibérément la situation en Cisjordanie et réitérant ses appels à fournir une protection internationale aux Palestiniens.

L’armée israélienne a cherché à discréditer Hamdan et Nuri, affirmant qu’ils avaient lancé des explosifs sur des soldats israéliens depuis leur voiture. Dans une déclaration publiée aujourd’hui, l’armée israélienne d’occupation prétend « qu’un certain nombre d’explosifs avaient été lancés à partir d’un véhicule sur les forces de l’armée israélienne [d’occupation] qui sécurisaient l’entrée des fidèles à la tombe de Joseph à Naplouse. Les forces de l’armée israélienne [d’occupation] ont riposté par des tirs à balles réelles en direction du véhicule. Au même moment, des engins de génie militaire ont heurté le véhicule. En conséquence, deux assaillants ont été tués. »

Malgré les affirmations de l’armée d’occupation selon lesquelles des explosifs ont été lancés sur ses soldats, il n’y a pas eu de victimes israéliennes dans cet incident, a rapporté Haaretz.

Hamdan et Nuri n’ont pas été les seuls Palestiniens à être tués en Cisjordanie ces derniers jours. Hier, les forces israéliennes ont abattu Omar Amin Abu Laila, 19 ans, lors d’un raid sur le village d’Abwein, au nord de Ramallah. Wafa a rapporté que  » des dizaines de véhicules blindés israéliens ont pris d’assaut le village, où des soldats ont encerclé une maison après avoir coupé les câbles électriques, et ont utilisé des haut-parleurs pour appeler une personne qui s’était barricadée dans une maison, apparemment Abu Laila, à se rendre et menacer de démolir la structure ». Les soldats israéliens ont alors ouvert le feu sur la maison, tuant Abu Laila et blessant neuf autres personnes qui protestaient contre le raid.

Israël affirme qu’Abou Laila a tué deux Israéliens près de la colonie illégale d’Ariel, dimanche. En réponse, Israël a commencé les travaux de construction de plus de 800 nouvelles unités d’habitation à Ariel, qui est construite sur des terres appartenant au village palestinien de Salfit. Le ministre israélien de la Construction et du Logement, Yoav Galant, et le maire d’Ariel Eli Shaviro, ont posé hier la première pierre du nouveau projet de colonie, qui devrait inclure des centres commerciaux, des établissements scolaires et des parcs à l’usage exclusif des colons.

Le ministre israélien des finances, Moshe Kahlon, qui a lancé le programme d’ensemble dans le cadre duquel les nouvelles unités seront construites, a déclaré que « la construction à Ariel renforcera (…) la colonisation dans toute la [Cisjordanie occupée] », ajoutant : « Nous continuerons à construire à Ariel, Ma’aleh Adumim, Alfei Menashe et partout sur la terre d’Israël. Aucun terroriste n’arrêtera notre élan. »

20 mars 2019 – Middle East Monitor – Traduction: Chronique de Palestine – MJB