Hassan Rouhani : « Nous savions depuis longtemps que Trump n’est pas digne de confiance »

Photo : President.ir
Le Président iranien Hassan Rouhani - Photo : President.ir
Site officiel présidence iranienne« Le JCPOA [Joint Comprehensive Plan of Action] a perdu 1 de ses membres sur les 5+1. J’ai chargé le ministre des affaires extérieures de rencontrer les 5 autres pays bientôt. Le JCPOA restera en vigueur si les autres parties respectent les objectifs de l’Iran. Notre peuple ne doit pas s’inquiéter; nous savions depuis longtemps que Trump n’est pas digne de confiance. »

S’exprimant dans une allocution télévisée sur la question du JCPOA, le Président Hassan Rouhani a déclaré : « Comme cela a été vérifié par l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA), l’Iran a tenu ses engagements et ce soir, nous avons vu qui ne les respectent pas ».

Il a poursuivi : « Aujourd’hui, nous avons vu ce que nous répétions depuis 40 ans, à savoir que l’Iran est un pays à la hauteur de ses engagements et que les États-Unis sont un pays qui ne l’a jamais été ».

« Au cours des 40 dernières années ou même avant, l’histoire nous enseigne que les Américains ont eu une approche hostile envers la grande nation iranienne et les nations de la région, avec pour preuve le coup d’État en Iran contre le gouvernement légal du Dr Mosadeq, leur ingérence passée dans les affaires du régime, le soutien à Saddam, la destruction d’un avion iranien de passagers, le meurtre d’innocents, ce qui a été fait contre les peuples afghan, irakien et yéménite, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et contre d’autres peuples du monde ».

Il a également évoqué le retrait des États-Unis du PAGC [Programme éducatif des Nations Unies] et a poursuivi: « En fait, c’était une confirmation de ce qu’ils ont fait ces derniers mois d’une autre manière ».

Le Dr Rouhani a ajouté: « La nation et le gouvernement iraniens, tel que cela a été vérifié par l’AIEA, ont tenu leurs engagements. Aujourd’hui, nous voyons quel pays ne respecte pas les obligations internationales ».

« Le JCPOA était un accord multilatéral et international vérifié par le Conseil de sécurité des Nations Unies par la résolution 2231. Par conséquent, les États-Unis ont officiellement annoncé qu’ils ne prêtaient aucune attention aux obligations internationales », a-t-il poursuivi.

Se référant à la décision de Trump de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris [sur le climat], il a déclaré: « Il s’est également retiré d’autres accords, donc ce type de comportement a une histoire ».

« Les gens ont juste constaté que le seul régime qui soutenait les positions de Trump était le régime sioniste illégitime : le régime qui a assassiné nos scientifiques du nucléaire, le régime qui n’a pas de jour dans son histoire sans crimes et oppression contre les peuples de la région, en particulier la grande nation palestinienne », a ajouté Rouhani.

« A partir de ce moment, le JCPOA est une affaire entre l’Iran et cinq pays. A partir de ce moment, le P5+1 a perdu un de ses membres et dans une telle situation, nous devons attendre de voir ce que ces grands pays du monde feront pour le JCPOA », a-t-il ajouté.

Il a également déclaré: « J’ai demandé au ministre des Affaires étrangères de rencontrer et de se coordonner avec les pays européens et les deux autres grands pays, la Russie et la Chine, dans les prochaines semaines ».

« Si nous arrivons à la conclusion à la fin de cette courte période, que les objectifs de la nation iranienne pouvaient être atteints avec le JCPOA, celui-ci restera en vigueur malgré les projets des États-Unis et du régime sioniste, malgré leurs efforts et les paroles grossières de Trump ce soir, et nous pourrons prendre nos propres mesures pour la paix et la sécurité de la région et du monde », a-t-il dit.

Le Dr Rouhani a poursuivi: « Si nous voyons que nos intérêts ne sont pas remplis, je parlerai bientôt à la nation iranienne et je lui dirai les décisions prises à cet égard ».

Le peuple iranien ne doit avoir aucune inquiétude pour l’avenir du pays, a déclaré le président en ajoutant : « Il y a des semaines et des mois que nous étions arrivés à la conclusion que Trump ne serait pas fidèle aux engagements internationaux, y compris le JCPOA, et nous avons pris des décisions d’ordre économique dans cette perspective ».

« Nous avons maintenant le JCPOA sans les États-Unis et le peuple constatera que la croissance économique et la stabilité du marché continueront à se maintenir », a-t-il déclaré.

Au sujet des besoins en devises du pays, il a déclaré: « En ce qui concerne les produits de base, les gens ne doivent avoir aucune inquiétude ».

Soulignant que la nation iranienne sera plus unie et déterminée que par le passé, il a déclaré: « Ce que fait Trump, c’est une guerre psychologique et une pression économique, et nous ne le laisserons pas réussir ».

« L’histoire montrera que, comme notre nation a réussi à faire face à toutes les conspirations, elle sera également victorieuse dans cette affaire », a poursuivi le président Rouhani.

« J’ai demandé à l’Organisation de l’Énergie Atomique d’être prête si nécessaire pour les prochaines étapes et de commencer l’enrichissement industriel sans aucune limitation et nous attendrons quelques semaines avant de l’implémenter, en consultant nos amis et alliés, ainsi que les autres signataires du JCPOA qui lui seront fidèles », a poursuivi Rouhani.

Il a également déclaré: « Si les intérêts de notre nation sont satisfaits dans le cadre du JCPOA, nous continuerons sur cette voie, mais si cet accord n’est que du papier sans garantir les intérêts de la nation iranienne, alors nous aurons une voie évidente devant nous ».

Le président de la République islamique d’Iran a ajouté : « J’assure la nation iranienne que le gouvernement a préparé des plans pour toutes les éventualités depuis des mois, et nous ne serons confrontés à aucun problème sérieux ».

Affirmant que le peuple n’aura aucun problème dans la vie quotidienne dans les semaines, les mois et les années à venir, il a déclaré : « Ce soir, je suis désolé que le grand peuple américain ait été déconsidéré par des dirigeants qui ont miné sa dignité, mais d’autre part, je suis heureux qu’une créature malfaisante se soit retirée du JCPOA ».

« Sans aucun doute, nous poursuivrons avec succès notre voie et je m’adresserai bientôt à notre cher et grand peuple dans une interview détaillée », a poursuivi le président.

9 mai 2018 – President.ir – Traduction : Chronique de Palestine