Photo : UNRWA

Photo : UNRWA

Après une offensive ininterrompue de 20 jours impliquant environ 200 frappes aériennes, les forces d’occupation israéliennes ont annoncé leur retrait du camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, vendredi dernier. À ce moment-là, les autorités palestiniennes ont indiqué que l’offensive avait détruit 70 % de Jabalia, le plus grand camp de réfugiés de Gaza, qui abrite plus de 100 000 Palestiniens. Les Palestiniens qui sont rentrés chez eux ont décrit la zone comme étant « méconnaissable » en raison de l’ampleur des destructions causées par l’agression israélienne, comme l’ont rapporté divers organes de presse – Photo : UNRWA

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.