La voix de Rim Banna s’est éteinte…

Photo : Archives
L'artiste et militante palestinienne Rima Banna - Photo : Archives
Al-JazeeraLa chanteuse palestinienne Rim Banna est décédée à l’âge de 51 ans après une longue bataille contre le cancer.

Rim Banna, chanteuse et compositeur compositeur palestinien de premier plan, est décédée après avoir lutté contre un cancer du sein pendant près de neuf ans.

Rim, âgée de 51 ans est décédée dans sa ville natale de Nazareth. Elle laisse dans le deuil sa mère, son frère et ses trois enfants.

Les membres de la famille ont confirmé via des déclarations sur les médias sociaux que la chanteuse était décédée dans les premières heures ce samedi matin.

« La famille de Rim Banna, dont sa mère Zouhaira, son frère Firas et ses enfants Baylasan, Ursalem et Qamran, ainsi que ses amis … transmettent les nouvelles profondément attristantes du départ de leur fille, mère, amie et célèbre chanteuse palestinienne Rim Banna » dit un message Facebook.

Banna est la fille d’un poète palestinien bien connu, Zouhaira Sabbagh, qui a écrit sur sa page Facebook : « Elle [Rim Banna] est partie et a laissé derrière elle son sourire éclatant. »

La semaine dernière, sa famille a publié une déclaration pour souligner la détérioration de son état de santé, disant à son public qu’elle recevait un traitement dans l’un des hôpitaux de Nazareth.

« Elle continue de résister … elle va même annoncer de nouveaux projets et révéler les détails d’une tournée musicale à venir », pouvait-on lire dans le communiqué.

L’artiste, qui a été diagnostiquée comme malade d’un cancer en 2009, avait perdu la capacité de chanter il y a deux ans. Elle avait décidé de ne plus se produire en public, tout en continuant à composer.

Banna a interprété dans le monde entier des compositions poétiques mais aussi patriotique qui appelaient à la fin de l’occupation israélienne de la Palestine.

Elle apparaissait souvent avec des robes brodées de manière traditionnelle et sur ses épaules un keffieh, symbole de l’indépendance palestinienne.

24 mars 2018 – Al-Jazeera – Traduction : Chronique de Palestine