Un succès de la campagne BDS : Lana Del Rey annule son concert en Israël

Photo : Ashley Gellman /WXPN
Lana Del Rey - Photo : Ashley Gellman /WXPN
Al-JazeeraLa chanteuse devait se produire dans un festival au nord d’Israël, mais elle s’est retirée suite à la pression des militants.

La chanteuse américaine Lana Del Rey a annulé sa participation à un festival de musique en Israël la semaine prochaine suite à la forte réaction venue de ses fans et des militants pro-palestiniens.

La décision surprise de Del Rey vendredi a fait suite à une campagne menée par des groupes pro-palestiniens appelant à un boycott culturel d’Israël pour son occupation de la Palestine.

Avec le groupe pro-palestinien Jewish Voice for Peace (JVP), la campagne palestinienne pour le boycott culturel d’Israël (PACBI) avait lancé une pétition exhortant Del Rey à se retirer du concert, affirmant que sa prestation « servirait à couvrir des violations flagrantes des droits de l’homme ».

La pétition a reçu 14 500 signatures.

« Il est important pour moi de jouer en Palestine et en Israël et de traiter tous mes fans de manière égale », avait déclaré Del Ray, qui devait se produire au festival Meteor en septembre dans le nord d’Israël.

« Malheureusement, il n’a pas été possible d’aligner les deux visites dans un délai aussi court. »

Le PACBI s’est félicité de l’annonce faite par la chanteuse.

Le PACBI fait partie du mouvement plus large pour le Boycott, les Sanctions et le Désinvestissement (BDS).

Créée en 2005, la campagne BDS est un mouvement international dirigé par les Palestiniens et qui appelle au boycott des produits israéliens, au désinvestissement des entreprises israéliennes, aux sanctions gouvernementales contre le pays afin de faire pression sur l’État israélien pour qu’il stoppe ses violations des droits humains des Palestiniens.

Le mouvement est vu comme une menace à la sécurité nationale par le gouvernement israélien.

En janvier, Israël a publié une liste des organisations soutenant le BDS dont les membres seraient interdits d’entrée dans le pays.

Del Rey avait précédemment défendu sa décision de se produire en Israël, affirmant que « la musique est universelle et devrait être utilisée pour nous rassembler », soulignant que sa présence au concert ne serait pas « une déclaration politique ou un engagement politique ».

En réponse à cette annulation, les organisateurs du festival ont déclaré : « Nous lui sommes reconnaissants d’avoir choisi Meteor pour l’aider à attirer l’attention de la presse. »

En 2014, Del Rey avait également annulé une performance prévue à Tel-Aviv en raison de la guerre israélienne sur Gaza.

En décembre 2017, la chanteuse néo-zélandaise Lorde a annulé un concert en Israël, suite à la pression exercée par des militants et des supporters pro-palestiniens.

31 août 2018 – Al-Jazeera – Traduction : Chronique de Palestine