Le jeune Odai Akram Abu Khalil est mort d’une blessure par balle infligée par l’armée d’occupation

Photo : Arabs48
Odai Akram Abu Khalil était âgé de 15 ans - Photo : Arabs48
The New ArabUn adolescent palestinien a succombé à une blessure par balle infligée par les troupes israéliennes la semaine dernière en Cisjordanie occupée, pendant les manifestations du Jour de la Nakba.

Odai Akram Abu Khalil, âgé de quinze ans, est décédé mercredi, a rapporté l’agence de presse officielle WAFA.

Les troupes israéliennes ont abattu Abu Khalil par un tir à l’abdomen la semaine dernière, lors d’une manifestation près de Ramallah à l’occasion du 70e anniversaire de la Nakba, a rapporté le site d’informations Arab48.

D’importantes manifestations ont eu lieu à travers les territoires palestiniens le 14 mai, lorsque les États-Unis ont transféré leur ambassade depuis Tel-Aviv à Jérusalem.

Des manifestations plus modestes ont eu lieu le 15 mai, soit le 70e anniversaire de la Nakba, ou « catastrophe », pour commémorer la période fatidique où des centaines de milliers de Palestiniens ont été expulsés de leurs terres lors de la création d’Israël.

Les troupes israéliennes ont massacré plus de 60 Palestiniens le long de la frontière de Gaza au cours des deux jours, mais l’adolescent qui est décédé mercredi a été le premier tué en Cisjordanie.

Depuis le 30 mars, les Gazaouis se rassemblent pour réclamer le droit de rentrer dans ce qui était leurs foyers dans le territoire volé par Israël lors de la guerre de 1948 au moment de la création de l’État juif.

Les troupes israéliennes ont massacré un total de 119 Palestiniens et en ont blessé plus de 10 000 à la clôture entre la bande de Gaza et Israël [Palestine de 1948].

Aucun Israélien n’a été tué ni blessé pendant les manifestations.

La semaine dernière, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a voté pour envoyer une équipe internationale enquêter sur les crimes de guerre commis par les Israéliens.

24 mai 2018 – The News Arab – Traduction : Chronique de Palestine