Le Mossad assassine Muhammad al-Zawahri, ingénieur de la résistance palestinienne

Muhammad al-Zawahri
Muhammad al-Zawahri - Composition : Hamas
Ma’an News – L’aile militaire du mouvement Hamas, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, a diffusé samedi soir une déclaration confirmant que l’ingénieur aéronaval tunisien Muhammad al-Zawahri, assassiné jeudi en Tunisie, était l’un de ses dirigeants et avait organisé la fabrication de drones pour le mouvement de la résistance islamique.

Selon le communiqué, al-Zawahri, âgé de 45 ans, est un « martyr de la Palestine, de la Tunisie et des nations arabes et islamiques ». Toujours selon le communiqué, l’ingénieur aurait été assassiné par le Mossad, et était un des responsables de l’aile militaire du Hamas.

Le Hamas a accusé directement Israël de l’assassinat, en disant que « les mains sionistes lâches ont assassiné le responsable des brigades d’al-Qassam », et a déclaré que al-Zawahri était un « pionnier du printemps arabe et un soutien de la révolution et de la résistance palestiniennes ».

La déclaration souligne que les drones Ababil, le drone développé par l’Iran et fabriqué par al-Zawahri, ont joué un rôle majeur dans la résistance pendant l’offensive militaire israélienne de 2014 sur la bande de Gaza assiégée.

Selon la déclaration du Hamas, al-Zawahri avait rejoint l’aile militaire du Hamas il y a dix ans, en suivant les « exemples connus » de plusieurs combattants arabes et musulmans qui ont lutté contre « l’ennemi sioniste » et défendu la Palestine.

« L’ennemi doit savoir que le sang du martyr et du dirigeant Muhammad al-Zawahri ne sera pas versé en vain », a-t-il averti, soulignant que l’assassinat était considéré comme une attaque contre la résistance palestinienne et les Brigades al-Qassam .

La déclaration a également averti à nouveau les pays arabes et islamiques à propos des activités du Mossad isralien, en disant que « l’assassinat d’al-Zawahri tire une sonnette d’alarme pour les nations arabes et musulmanes ».

Le Hamas a averti le reste des nations arabes que « l’ennemi sioniste et ses collaborateurs sont en train de manipuler les pays de la région pour leurs sales manœuvres, et qu’il est temps que cette main lâche et trompeuse soit coupée ».

Selon le journal israélien Haaretz, le journaliste tunisien Burhan Basis a déclaré que le Mossad avait mené l’assassinat et que le travail d’al-Zawahri sur les drones pour le mouvement Hamas avait conduit les services de renseignements israéliens à cibler l’ingénieur.

Al-Zawahri aurait été « abattu à bout portant avec six balles, dont trois à la tête, alors qu’il était dans sa voiture », a ajouté Haaretz, ajoutant que les rapports indiquaient que l’assassin était « hautement professionnel et compétent et n’a laissé aucune trace.  »

Al-Zawhri était également un ancien pilote de Tunisair, selon Haaretz, et a travaillé avec l’aviation civile tunisienne pour aider à la formation des jeunes sur la façon de faire fonctionner les drones.

17 décembre 2016 – Ma’an news – Traduction : Chronique de Palestine