Israël envoie ses commandos de tueurs contre la diaspora palestinienne

Photo : université de Malaisie
L'universitaire et chercheur Fadi al-Batsh - Photo : université de Malaisie
Al-JazeeraUn scientifique palestinien a été assassiné à Kuala Lumpur, et sa famille accuse le Mossad israélien.

Fadi al-Batsh, un universitaire palestinien de 35 ans et membre du Hamas, a été assassiné par des assaillants inconnus samedi dans un quartier résidentiel de Kuala Lumpur, et le père de Fadi al-Batsh accuse l’agence d’espionnage israélienne d’ « assassinat » après les tirs mortels dans la capitale malaisienne.

Ce scientifique palestinien a été abattu par deux assaillants alors qu’il se rendait à une mosquée pour la prière de l’aube, selon la police locale.

Le père d’Al-Batsh a déclaré à Al Jazeera qu’il accusait l’agence d’espionnage israélienne, le Mossad, d’être à l’origine du meurtre de son fils et il a appelé les autorités malaisiennes à se renseigner le plus rapidement possible sur qui avait commis et commandité l’assassinat.

Ahmad Zahid Hamidi, vice-Premier ministre malaisien, a déclaré que les suspects étaient des Européens ayant des liens avec une « agence de renseignement étrangère », selon l’agence de presse officielle Bernama.

Selon le chef de la police Datuk Seri Mansor Lazim, les deux assaillants ont attendu Al-Batsh devant un immeuble résidentiel du district de Setapak pendant près de 20 minutes, et tiré au moins 10 balles dont quatre mortelles.

Al-Batsh a été visé au « corps et la tête », a indiqué la police, ajoutant qu’ils enquêtaient sous tous les angles, y compris celui du «terrorisme».

Hazem Qassem, porte-parole du mouvement Hamas – l’organisation qui administre la bande de Gaza – a confirmé à Al Jazeera qu’al-Batsh était membre du mouvement.

Dans une déclaration sur Twitter, le Hamas a décrit al-Batsh comme un « jeune intellectuel palestinien » de Jabalia dans la bande de Gaza. Il a qualifié al-Batsh de « martyr » et a déclaré qu’il était « un éminent scientifique qui a largement contribué au secteur de l’énergie ».

Les sites Internet palestiniens ont parlé d’al-Batsh comme étant proche d’un haut responsable de la branche du Jihad islamique à Gaza.

L’ambassadeur palestinien en Malaisie, Anwar H al-Agha, cité par le journal New Straits Times, a déclaré que la victime était un deuxième imam dans la mosquée qu’il fréquentait.

Il vivait semble-t-il en Malaisie depuis 10 ans.

Agha a déclaré que l’imam Fadi devait partir pour une conférence en Turquie samedi. Il laisse une femme et trois enfants.

En décembre 2016, l’expert des drones palestiniens Mohamed al-Zawahri a été abattu en Tunisie. Le Hamas avait accusé Israël de l’avoir assassiné.

Israël s’est rendu responsable de nombreux meurtres de militants palestiniens, dont beaucoup à l’étranger.

21 avril 2018 – Al-Jazeera – Traduction : Chronique de Palestine