L’astrophysicien Imad Barghouthi à nouveau dans les geôles israéliennes

Photo : via Facebook
Imad Barghouti, physicien, est professeur à l'université al-Qods - Photo : via Facebook

Par Scientists for Palestine

Une violation du droit à la Science, où que ce soit, est une attaque contre les scientifiques du monde entier.

Le jeudi 16 juillet 2020, le célèbre scientifique palestinien Imad Barghouthi a été enlevé par les forces militaires israéliennes d’occupation lors d’un arrêt de routine à un barrage militaire à l’extérieur d’Anata.

Une audience du tribunal militaire est prévue le jeudi 23 juillet pour discuter du cas du professeur Barghouthi, astrophysicien à l’université d’Al-Qods à Jérusalem-Est.

Aucune charge n’a été retenue contre lui et son avocat craint qu’il ne soit placé en détention administrative, une mesure illégale très réquemment utilisée par les forces militaires israéliennes pour placer des Palestiniens en détention sans limite de temps, et sans aucune charge ni procès.

Agence WAFA

Israël emprisonne un astrophysicien palestinien de premier plan

JERUSALEM, vendredi 17 juillet 2020 (WAFA) – Les forces israéliennes d’occupation ont kidnappé jeudi soir un astrophysicien palestinien de premier plan à l’entrée de la ville d’Anata, au nord-est de Jérusalem, a déclaré le correspondant de WAFA.

Il a confirmé que les troupes israéliennes ont ordonné à Imad Barghouthi, un professeur d’astrophysique de 56 ans qui enseigne à l’Université Al-Quds à Jérusalem-Est occupée, de sortir de son véhicule et l’ont arrêté à l’entrée de la ville.

C’est la troisième fois que les forces israéliennes arrêtent Imad Barghouthi, qui est originaire de Beit Rima, une ville du district de Ramallah.

Le professeur avait été arrêté en avril 2016, et placé en détention administrative – un emprisonnement prolongé, indéfiniment renouvelable, sans accusation ni procès – avant d’être condamné à sept mois par un tribunal militaire israélien en octobre 2016.

La première fois qu’il a été arrêté, c’était en décembre 2014, pour des commentaires qu’il avait faits sur Facebook et à la télévision.

Le cas de Barghouthi a suscité une attention croissante dans le monde entier, en particulier de la part de collègues scientifiques et universitaires internationaux, dont beaucoup sont à la pointe des mathématiques et des sciences.

Ce n’est pas la première fois que les forces militaires israéliennes arrêtent le professeur Barghouti, l’un des scientifiques les plus éminents de Palestine. En 2014, il a été placé en détention administrative pendant deux mois, et en 2016, il a été à nouveau détenu pendant six mois.

Dans les deux cas, son arrestation a déclenché une indignation importante de la communauté scientifique internationale.

Lisez l’interview du Professeur Imad Barghouti par Chronique de Palestine.

Les Scientifiques pour la Palestine condamnent le harcèlement continu et arbitraire du Professeur Barghouthi dans les termes les plus forts, et appellent tous les membres de la communauté scientifique internationale à exiger la libération immédiate de notre collègue.

Le droit à la science est protégé par la Déclaration universelle des droits de l’homme (article 27), ainsi que par le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (article 15).

La violation du droit à la science, où que ce soit, est une attaque contre les scientifiques du monde entier !

21 juillet 2020 – Scientists for Palestine – Traduction : Chronique de Palestine

Soyez le premier à commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.